MIGRER

 

Une migration informatique est définie par le passage d'un système d'information, ou d'une ou plusieurs applications, vers un nouveau système cible.

La migration de données est réalisée par programmation afin de parvenir à un traitement automatisé.

Dans le cas de migration d'archives, le processus est d'autant plus vital que la pérennité des informations doit être garantie.

La difficulté et la durée de ces projets ne sont pas à négliger, sachant que les volumes peuvent être considérables.

Les archives doivent en effet être conservées plus longtemps que la durée de vie des outils d'archivage ou même de celle des éditeurs de logiciels.

Les logiciels propriétaires, en cas de disparition et à l'inverse des solutions open source, empêchent une entreprise de maintenir sa solution d'archivage dans son environnement informatique à moyen et long terme.

C'est pourquoi il est indispensable de migrer ses archives, indépendamment des logiciels, vers une solution unifiée.

 

Migrer et ... savoir restaurer 

Toute opération de migration doit intégrer, dès le départ,le processus de restauration automatisée et vérifiée.

 Le cas des emails est particulièrement critique, car d'une part les volumes croissent de manière exponentielle,et d'autre part,

beaucoup d'informations ne se trouvent nulle part ailleurs. 

Les   utilisateurs  doivent  être  certains  de  retrouver  rapidement  les courriels archivés et les pièces attachées

(contrats, commandes,  accords...), avec une restauration facilitée directement depuis leur poste de travail.

 

 

 

Les étapes d'une migration informatique

Les processus de migration doivent être particulièrement méthodiques et précis, et faire l'objet d'un contrôle à chaque stade :

  • Cartographie des fonds à migrer
  • Préparation des fonds issus des différents applicatifs
  • Analyse
  • Transfert
  • Enregistrement
  • Contrôle
  • Tests de restauration